dijous, 7 de febrer de 2008

Toujours la Mélodie Française



Música per abans d'anar a dormir.
Aquesta nit us proposo "Le temps des lilas" d'Ernest Chausson, interpretat impecablement per Elly Ameling acompanyada al piano per Rudolf Jansen. Gaudiu-la i dormiu bé.
Bonne nuit.
Us poso el text de Maurice Bouchor, les darreres estrofes del seu poema "La fleur des eaux":

Le temps des lilas et le temps des roses
Ne reviendra plus à ce printemps-ci;
Le temps des lilas et le temps des roses
Est passé, le temps des œillets aussi.

Le vent a changé, les cieux sont moroses,
Et nous n'irons plus courir, et cueillir
Les lilas en fleur et les belles roses;
Le printemps est triste et ne peut fleurir.

Oh! joyeux et doux printemps de l'année,
Qui vins, l'an passé, nous ensoleiller,
Notre fleur d'amour est si bien fanée,
Las! que ton baiser ne peut l'éveiller!

Et toi, que fais-tu? pas de fleurs écloses,
Point de gai soleil ni d'ombrages frais;
Le temps des lilas et le temps des roses
Avec notre amour est mort à jamais.

Cap comentari: